COMMUNIQUÉ: L’AFAC offre ses condoléances sincères à la famille et aux êtres chers de feu Annie Pootoogook

le 13 octobre 2016 (Ottawa, Ontario) – Du fond du cœur, l’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) offre ses sincères condoléances à la famille et aux êtres chers de feu Annie Pootoogook, ainsi qu’à ses connaissances de la communauté inuite. Nous compatissons avec les membres de toute la communauté inuite au Canada, qui pleurent cette artiste admirée et internationalement reconnue. Une cérémonie de commémoration a eu lieu aujourd’hui, à l’église St. Paul’s Eastern United, à Ottawa (Ontario); les funérailles se sont déroulées hier, à Cape Dorset (Nunavut), communauté d’origine de Mme Pootoogook.

En solidarité avec l’Inuit Tapiriit Kanatami et Pauktuutit Inuit Women of Canada, nous condamnons vivement les propos racistes et désobligeants affichés en ligne par un agent de police d’Ottawa après la découverte du corps de Mme Pootoogook dans la rivière Rideau, à Ottawa, le 19 septembre.

Rebecca Kudloo, présidente de Pauktuutit Inuit Women of Canada, a déclaré : « Nous ne commenterons pas la mort d’Annie maintenant, par respect pour la volonté de sa famille. »

L’AFAC appuie Natan Obed, président de l’Inuit Tapiriit Kanatami, qui demande que des mesures disciplinaires sévères soient prises à l’endroit de l’agent dont les paroles blessantes et méprisables attirent davantage l’attention sur le problème du racisme systémique envers les peuples autochtones au Canada et l’urgente nécessité d’y remédier.

Les membres des familles et de la communauté appelant à la justice pour Annie Pootoogook à la veille du 4 octobre à Ottawa (Ontario).
Les membres des familles et de la communauté appelant à la justice pour Annie Pootoogook à la veille du 4 octobre à Ottawa (Ontario).

« Deux mois à peine depuis le lancement officiel de l’enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, dont le cadre de référence souligne comment le rôle du racisme institutionnel dans les organismes d’application de la loi entraîne des enquêtes de police inadéquates dans le cas de crimes violents envers les femmes autochtones, il est absolument répréhensible que l’agent de police d’Ottawa se permette de discréditer la communauté autochtone d’Ottawa sans répercussions », a dit la présidente de l’AFAC, Francyne Joe.

Les membres des familles et les proches pleurent la perte de l'artiste renommée mondiale Annie Pootoogook.
Les membres des familles et les proches pleurent la perte de l’artiste renommée mondiale Annie Pootoogook.

Annie Pootoogook, 46 ans, était une artiste inuite mondialement reconnue; ses dessins à l’encre et au crayon représentant la vie quotidienne et les difficultés des populations du Nord lui ont valu la célébrité internationale et de nombreux prix. Ses œuvres sont exposées dans de nombreux musées et galeries au Canada, aux États-Unis et en Europe. Le talent artistique est une tradition familiale et communautaire, à Cape Dorset; Annie Pootoogook était la fille d’un couple d’artistes inuits renommés, Napachie Pootoogook et Eegyvudluk Pootoogook et la petite-fille de la récipiendaire de l’Ordre du Canada Pitseolak Ashoona.

En tant qu’artiste dont le travail a un effet de sensibilisation aux problèmes auxquels sont confrontées les communautés inuites dans le Nord et en tant que femme autochtone forte, Annie Pootoogook et sa famille méritent le respect, l’empathie et la justice, tant du public canadien en général que du service de police d’Ottawa. Nous avons la responsabilité collective d’honorer Annie Pootoogook et de célébrer son importante contribution au monde.

 

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est fondée sur l’objectif commun d’améliorer, de promouvoir et de favoriser le bien-être social, économique, culturel et politique des femmes des Premières Nations et des Métisses au sein des sociétés autochtones et de la société canadienne. À titre d’organisme national qui représente les femmes autochtones depuis 1974, l’AFAC a pour mandat d’accomplir l’égalité pour toutes les femmes autochtones au pays.

– 30 –

Pour obtenir plus d’information, s’adresser à :

Dan Peters
Directeur général intérimaire
1, rue Nicholas, 9e étage
Ottawa, ON  K1N 7B7
Téléphone : 613-722-3033, poste 249
Sans frais : 1-800-461-4043
Courriel : [email protected]