Conférence de presse – L’Association des femmes autochtones du Canada présente des pétitions réclamant la tenue d’une enquête publique nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées

AVIS AUX MÉDIAS

QUOI : Le 13 février 2014, Michèle Audette, présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC), sera sur la Colline du Parlement pour faire appel au gouvernement du Canada afin de lui remettre plus de 23 000 signatures réclamant la tenue d’une enquête publique nationale sur la question des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées.

QUI : Michèle Audette, présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada, l’aînée Annie Smith St Georges, des membres de familles éplorées, Lorna Martin, Sue Martin et Gail Nepinak, ainsi que des députées fédérales : la Dre Carolyn Bennett et Niki Ashton

QUAND : Le jeudi 13 février 2014 13 h (HNE)

OÙ : Salle de conférence de presse Charles-Lynch, édifice du Centre 111, rue Wellington, Ottawa (Ontario)

POURQUOI : L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) remettra au gouvernement du Canada les signatures de plus de 23 000 personnes qui réclament la tenue d’une enquête publique nationale sur la question des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées. Dans le cadre de l’initiative Soeurs par l’esprit, qui a duré cinq ans (2005-2010), l’AFAC a documenté près de 600 cas « connus » de femmes et de filles disparues et/ou assassinées. Les résultats de ce travail ont été publiés à des fins de sensibilisation et pour promouvoir l’action dans ce dossier. Selon des recherches plus récentes, il y a maintenant plus de 800 femmes autochtones disparues et/ou assassinées au Canada.

COMMENT : Pour obtenir plus d’information, contacter :
Claudette Dumont Smith, directrice générale
1-800-461-4043 ou cdumontsmith@nwac.ca

14.02.13 Conférence de presse – L’Association des femmes autochtones du Canada présente des pétitions

Please follow and like us: