L’AFAC remercie le gouvernement de la Saskatchewan qui prend des mesures pour résoudre et prévenir les cas de personnes disparues ou assassinées en lançant la Missing Persons Week (Semaine des personnes disparues)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

7 mai, Ottawa (Ont.) L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) félicite le gouvernement de la Saskatchewan pour la création de la Saskatchewan Missing Persons Week du 4 au 10 mai 2014. C’est une semaine consacrée à des activités visant à résoudre des cas de disparition et à en prévenir l’occurrence tout en honorant les personnes disparues. Les activités de la semaine sensibiliseront davantage la population aux diverses raisons pour lesquelles les personnes peuvent être portées disparues et font ressortir cinq des causes les plus fréquentes.

Les services de police de la Saskatchewan ont juridiction sur les cas des personnes disparues. Depuis quelques années, tous les services de police travaillent ensemble pour partager des renseignements sur des cas historiques, incluant des personnes disparues et des découvertes de restes humains. Ces renseignements sont désormais partagés avec le public dans l’espoir d’obtenir davantage d’indices permettant de retrouver des personnes disparues.

Des centaines de personnes disparaissent chaque année, mais la plupart reviennent saines et sauves auprès de leurs familles et de leurs amis. Dans certains cas, elles ne reviennent pas et l’on craint qu’elles aient été victimes d’actes suspects. Les services de police ont créé un site web qui présente les profils de ces personnes disparues. Un des critères d’inclusion au site web est que la personne soit portée disparue depuis plus de six mois et qu’elle soit originaire de la Saskatchewan. Les services de police continuent de chercher les personnes disparues jusqu’à ce que le cas soit résolu ou que toutes les avenues d’investigation soient épuisées.

Par le biais de l’initiative gouvernementale, les services de police invitent toutes les personnes à consulter le site. Ils ont aussi publié des vidéoclips de la « Missing Persons Week » pour sensibiliser la population de manière à résoudre les cas de personnes disparues et à prévenir d’une certaine façon la disparition d’autres. Ces publications sont affichées au nom du Provincial Partnership Committee on Missing Persons dans le cadre de la Missing Persons Week en Saskatchewan. La présidente de l’AFAC, Michèle Audette, a affirmé que : « Ceci est le genre d’action dont nous avons de besoin partout au Canada, à grande échelle, pour que nous puissions mettre fin aux taux élevés de cas de femmes disparues et assassinées non résolus et prévenir la disparition d’autres femmes. »

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) vise un but collectif : favoriser, promouvoir et encourager le bien-être social, économique, culturel et politique des femmes des Premières nations et métisses au sein des sociétés des Premières nations, métisses et canadiennes. À titre d’organisation nationale représentant les femmes autochtones depuis 1974, le mandat de l’AFAC est d’obtenir l’égalité pour toutes les femmes autochtones au Canada.

-30-

Coordonnées :
Claudette Dumont Smith, directrice générale
1, rue Nicholas, 9e étage Ottawa (Ontario)
K1N 7B7 Sans frais 1-800-461-4043
Tél. : 613-722-3033, poste 223
cdumontsmith@nwac.ca

14.05.07 L’AFAC remercie le gouvernement de la Saskatchewan qui prend des mesures pour résoudre et prévenir MMAW

Please follow and like us: