25 ans plus tard – La violence continue de faire des ravages au Canada

COMMUNIQUÉ – PUBLICATION IMMÉDIATE

OTTAWA (Ontario), le 5 décembre 2014 – L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) observe la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes et reconnaît solennellement le 25e anniversaire du meurtre de 14 jeunes femmes à l’École Polytechnique de Montréal ainsi que la violence qui persiste envers les femmes et les filles autochtones.

« Nous déplorons les taux élevés de violence envers les femmes autochtones, et nous sommes très inquiètes pour la sécurité de toutes les femmes », a dit Michèle Audette, présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada. « Nous devons travailler ensemble – les Autochtones et tous les gouvernements, pour mettre en place des mesures qui protégeront nos femmes et nos jeunes filles. Les peuples autochtones, les provinces et les territoires appuient tous la demande d’une enquête publique nationale; nous devons travailler ensemble, avec le gouvernement fédéral, pour assurer la mise en œuvre d’un cadre d’action national global afin de mettre fin à la violence! »

L’AFAC honore les 1181 femmes et filles autochtones disparues ou assassinées au Canada, de même que les femmes de l’École Polytechnique de Montréal. Malheureusement, nous continuons d’ajouter des noms à la liste de celles qui ont perdu la vie par la violence. L’AFAC a travaillé avec les familles et les communautés autochtones qui ont subi les conséquences de la violence afin d’attirer l’attention sur cette crise et d’élaborer des outils pour aider tous ceux qui ont perdu un être cher à cause de la violence, et pour prévenir la violence.

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est fondée sur l’objectif commun d’améliorer, de promouvoir et de favoriser le bien-être social, économique, culturel et politique des femmes autochtones (Premières Nations et Métisses) au Canada. À titre d’organisme national qui représente les femmes autochtones depuis 1974, l’AFAC a pour mandat de réaliser l’égalité pour toutes les femmes autochtones au pays.

– 30 –

Pour obtenir plus d’information, s’adresser à :

Claudette Dumont-Smith, directrice générale
Téléphone : 613-722-3033 poste 223
Sans frais : 1-800-461-4043
Courriel : cdumontsmith@nwac.ca

14.12.04 La violence est toujours endémique au Canada

Please follow and like us: