L’AFAC annonce la nomination d’une nouvelle présidente par intérim

COMMUNIQUÉ – PUBLICATION IMMÉDIATE

(Le 11 février 2015) (Ottawa, ON) – L’Association des femmes autochtones du Canada annonce un changement à sa direction. La présidente actuelle, Michèle Audette, s’étant retirée, la première vice-présidente de l’AFAC, Dawn Harvard, Ph. D. prendra la relève à titre de présidente intérimaire pour le reste du mandat.

Michèle Audette a occupé le poste de présidente de l’AFAC pendant deux ans et demi, période au cours de laquelle elle était pleinement engagée à l’amélioration du bien-être social, économique, culturel et politique des femmes des Premières Nations et des Métisses, au sein des sociétés autochtones et canadiennes. « Pendant son mandat à la présidence, Mme Audette a réussi à attirer l’attention nationale et internationale sur les nombreux problèmes que connaissent les femmes autochtones, en particulier celui des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées », a dit Claudette Dumont-Smith, directrice générale de l’AFAC. « Michèle a fait le choix difficile, mais personnel, de se désister de son rôle de présidente; l’AFAC lui est très reconnaissante de son engagement et de son travail acharné, grandement apprécié, et lui souhaite la meilleure chance dans toutes ses activités futures », ajoute Mme Dumont-Smith.

Pendant cette période de transition, l’AFAC maintient son objectif de réaliser l’égalité pour toutes les femmes autochtones au Canada et continuera de travailler d’arrache-pied pour produire des changements positifs sous la direction de Mme Harvard, qui agira à titre de présidente intérimaire jusqu’aux prochaines élections, qui auront lieu dans le cadre de l’assemblée générale annuelle. Après deux ans et demi en tant que vice-présidente de l’AFAC, elle possède toutes les qualités voulues pour s’acquitter de l’importante tâche qui l’attend. En plus de son nouveau rôle de présidente intérimaire, Mme Harvard est fière d’appartenir à la Première Nation de Wikwemikong; première boursière autochtone de la fondation Trudeau, elle est présidente de l’Association des femmes autochtones de l’Ontario et mère à plein temps de trois filles.

Mme Harvard travaille depuis longtemps à l’autonomisation des femmes autochtones et de leurs familles, suivant en cela les traces de sa mère, Jeannette Corbiere Lavell, éminente championne des droits des femmes autochtones et ex-présidente de l’AFAC. Mme Harvard a également reçu en 2012 la médaille du jubilé de diamant de la Reine en reconnaissance de sa détermination indéfectible à briser le cycle de la pauvreté dans lequel sont enfermées tant de familles autochtones et à attirer l’attention sur la situation tragique d’un grand nombre de femmes autochtones disparues et assassinées au Canada.

« C’est avec reconnaissance que j’accepte de relever ce défi », a déclaré la nouvelle présidente Harvard, « je maintiens mon engagement à promouvoir la mission et l’atteinte des objectifs de l’AFAC et je tiens à remercier tous ceux et celles qui appuient le travail de l’AFAC. Ensemble, nous pouvons faire la différence en améliorant la qualité de vie des femmes autochtones au Canada ».

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est fondée sur l’objectif commun d’améliorer, de promouvoir et de favoriser le bien-être social, économique, culturel et politique des femmes autochtones (Premières Nations et Métisses) au sein de leurs propres sociétés et de la société canadienne. À titre d’organisme national qui représente les femmes autochtones depuis 1974, l’AFAC a pour mandat de réaliser l’égalité pour toutes les femmes autochtones au pays.

-30-

Pour obtenir plus d’information, s’adresser à :

Claudette Dumont-Smith
Directrice générale
1, rue Nicholas, 9e étage
Ottawa (Ontario)  K1N 7B7
Téléphone : 613‑722‑3033, poste 223
Sans frais : 1‑800‑461‑4043
Courriel :  cdumontsmith@nwac.ca

15.02.11 L’AFAC annonce la nomination d’une nouvelle présidente par intérim