PUBLICATION IMMÉDIATE : L’événement « Du rock pour les services publics » du SCFP, auquel ont assisté plus de 7 000 personnes, rapporte plus de 12 000 $ pour le projet Sœurs par l’esprit de l’AFAC

PUBLICATION IMMÉDIATE

 

L’événement « Du rock pour les services publics » du SCFP, auquel ont assisté plus de 7 000 personnes, rapporte plus de 12 000 $ pour le projet Sœurs par l’esprit de l’AFAC

 

OTTAWA (Ontario), le 17 novembre 2015 – L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est ravie d’annoncer que le concert-bénéfice « Du rock pour les services publics », le samedi 14 novembre, a été un succès retentissant. Plus de 7 000 personnes ont joint l’AFAC à la Place TD pour un excellent spectacle mettant en vedette Amanda Rhéaume, Matt Mays et le Sam Roberts Band, au profit de notre initiative Sœurs par l’esprit.

« Du rock pour les services publics » est une présentation du local 503 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et du SCFP Ontario, qui fait fonction de collecte de fonds tout en rendant hommage aux employés municipaux et aux travailleurs de la santé de la région d’Ottawa-Gatineau.

L’AFAC tient à remercier tout spécialement l’honorable juge Murray Sinclair, président de la Commission de vérité et réconciliation du Canada (élément de la réponse exhaustive au legs des pensionnats indiens), qui a pris le temps malgré un horaire chargé de se joindre à nous à cette occasion. Un gros chi-miigwetch également à l’aînée Irene Lindsay qui s’est jointe à nous et a prononcé la prière d’ouverture.

L’AFAC tient à exprimer sa reconnaissance aussi au président du local 503 du SCFP, Brian Madden, ainsi qu’à Wil Kelly, coordonnateur de la santé et la sécurité pour le local 503, pour leur travail remarquable et la générosité de leur soutien.

Les nombreuses personnes généreuses qui ont assisté au concert-bénéfice ont offert au total 12 246,72 $, somme à laquelle s’est ajouté un don de 5 000 $ du cabinet d’Ottawa Jewitt McLuckie & Associates.

Claudette Dumont-Smith, directrice générale de l’AFAC, se dit enchantée par la vague d’amour et de respect envers les femmes autochtones qui a caractérisé cet événement. « La compassion manifestée à l’égard de notre cause et de nos peuples, ce soir, est pour moi une leçon d’humilité », a-t-elle dit. « J’ai hâte de poursuivre cette importante conversation. C’était un véritable exemple de réconciliation. »

 

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est fondée sur l’objectif commun d’améliorer, de promouvoir et de favoriser le bien-être social, économique, culturel et politique des femmes des Premières Nations et des Métisses au sein des sociétés des Premières Nations et des sociétés métisses du Canada. À titre d’organisme national qui représente les femmes autochtones depuis 1974, l’AFAC a pour mandat de parvenir à l’égalité pour toutes les femmes autochtones au pays. Pour faire un don à l’AFAC, visitez le site Web de l’AFAC (nwac.ca).

 

 

-30-

 

 

Pour obtenir plus d’information ou pour des renseignements aux médias, s’adresser à :

Jenn Jefferys
Agente d’information
Association des femmes autochtones du Canada
1, rue Nicholas, 9e étage, Ottawa (Ontario)  K1N 7B7
Téléphone : +1 613-656-3016   |   Courriel : [email protected]

DEMANDE DE PROPOSITIONS: MENTORS ― RÉSEAU D’ENTREPRENEURIAT DES FEMMES D’AFFAIRES AUTOCHTONES (REFAA)

DEMANDE DE PROPOSITIONS

 

MENTORS

 

RÉSEAU D’ENTREPRENEURIAT DES FEMMES D’AFFAIRES AUTOCHTONES (REFAA)

 

Par l’intermédiaire du programme Réseau d’entrepreneuriat des femmes d’affaires autochtones (REFAA), l’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) invite les femmes entrepreneures établies à offrir leurs services à titre de mentors auprès de femmes autochtones (Métisses et femmes des Premières Nations, avec ou sans statut d’Indien inscrit) intéressées à se lancer en affaires. Nous choisirons des mentors dans six régions du Canada.

Les objectifs du REFAA sont les suivants :

√     offrir un environnement de collaboration, sécuritaire, solidaire, stimulant et culturellement réceptif qui répond aux défis uniques des femmes autochtones entrepreneures et des jeunes femmes autochtones aspirantes entrepreneures;

√     favoriser, développer et accélérer la croissance pour les femmes autochtones entrepreneures, actuelles et aspirantes, de façon durable et au moyen de programmes et de ressources;

√     par le biais du bénévolat, le leadership communautaire sera encouragé comme le reflet du respect et de la réciprocité.

ÉTENDUE DES TRAVAUX

Six (6) mentors de différentes régions du Canada offriront conseils et soutien en partageant leur expérience et leur savoir-faire avec des aspirantes entrepreneures, en leur fournissant des éléments de réflexion, en les aidant à trouver les ressources dont elles ont besoin, en les encourageant à avoir confiance en elles-mêmes et à se concentrer sur la création ou le développement de leurs entreprises. Les mentors doivent être en mesure d’encourager toutes les membres à participer activement au groupe dont elles feront partie et avoir les compétences nécessaires pour faciliter un partage équilibré entre les membres du groupe.

Les mentors sélectionnées seront appelées à :

  1. collaborer avec l’AFAC pour recruter 10 femmes autochtones (Métisses et membres de Premières Nations, avec ou sans statut d’Indien inscrit) intéressées à créer leur propre entreprise;
  2. planifier, organiser et animer 10 rencontres de mentorat (de 2,5 heures), sous la forme d’un cercle de partage, où les entreprises exploreront une composante d’entreprise/innovation sociale et la mettront à l’essai. Les entrepreneures se familiariseront avec un processus efficace pour mettre leurs idées à l’épreuve, réduire les risques qu’elles pourraient présenter et en confirmer ou infirmer la viabilité sur le marché;
  3. désigner deux (2) femmes à prendre en considération comme participantes à une période d’entraînement de quatre (4) jours et une (1) journée de conférence REFAA, à la fin de février 2016;
  4. animer un atelier lors d’une période d’entraînement de quatre (4) jours pour douze (12) femmes autochtones, à la fin de février 2016;
  5. animer un atelier lors d’une conférence REFAA d’un (1) jour suivant la période d’entraînement de quatre (4) jours avec 80 femmes autochtones;
  6. fournir une vérification à jour de leurs antécédents judiciaires.

DÉLAI D’EXÉCUTION

Contrat de courte durée, le travail devant s’effectuer du 1er décembre 2015 au 31 mars 2016.

RÉMUNÉRATION

Un budget préliminaire a été établi pour ce projet. La valeur totale attribuée au marché est de 8 000,00 $, y compris la TPS.

DÉPÔT DE PROPOSITIONS

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à la possibilité de devenir mentor auprès du Réseau d’entrepreneuriat des femmes d’affaires autochtones. Nous privilégions les propositions de candidates d’ascendance autochtone, mais toutes les propositions seront prises en considération. Nous conserverons dans nos dossiers l’information que vous fournirez à cette fin en prévision de possibilités futures de mentorat.

Veuillez soumettre les propositions par voie électronique à :

Jane Luhtasaari, agente de développement économique

Courriel : [email protected]

Téléphone : 613-656-3030

Inscrire ce qui suit dans la ligne d’objet : Proposition de mentorat REFAA + nom de la candidate

Nous accepterons les propositions jusqu’au vendredi 27 novembre 2015.

 

Veuillez fournir les renseignements suivants et répondre aux questions ci-dessous.

Nom :

Titre :

Entreprise :

Courriel :

Téléphone :

Site Web :

Indiquez vos trois (3) domaines principaux d’expertise :

Flux de trésorerie ou budgétisation, marketing ou promotion, réseautage, aptitudes administratives et organisationnelles, stratégies et tactiques commerciales, planification stratégique de croissance d’entreprise, compréhension de documents juridiques, compréhension de documents financiers, compréhension de règlements, satisfaction et conciliation travail-vie personnelle, autre (préciser)

QUESTIONS

  1. Décrivez votre entreprise. (150 mots ou moins)
  2. Avez-vous déjà agi à titre de mentor du milieu des affaires? Si oui, décrivez brièvement comment vous avez appuyé votre ou vos mentoré(e)(s) et indiquez les résultats de votre mentorat.
  3. Décrivez brièvement deux (2) domaines où vous pourriez guider une mentorée.
  4. Avez-vous un réseau d’entrepreneures actuelles et aspirantes qui sont des femmes autochtones? Si oui, décrivez-le brièvement. (150 mots ou moins)
  5. Indiquez brièvement quelle sorte d’ateliers d’affaires vous avez animés. (150 mots)
  6. À des fins statistiques, indiquez si vous êtes Autochtone ou non-Autochtone.
  7. Utilisez cet espace additionnel pour indiquer tout autre renseignement que vous aimeriez inclure pour guider la sélection des mentors. (150 mots ou moins)

Veuillez joindre votre curriculum vitae à jour et une notice biographique.

L’Association des femmes autochtones du Canada marque le jour du Souvenir 2015

PUBLICATION IMMÉDIATE


L’Association des femmes autochtones du Canada marque le jour du Souvenir 2015

 

OTTAWA (Ontario), le 11 novembre 2015 – Au nom de l’Association des femmes autochtones du Canada (l’AFAC), nous tenons à exprimer notre profonde gratitude envers nos frères et sœurs, dans toute l’histoire du Canada, qui ont donné de leur personne et fait l’ultime sacrifice, volontairement ou non. L’AFAC est également reconnaissante envers tous ceux et celles, d’un bout à l’autre du pays, qui continuent de servir avec bravoure dans nos Forces armées canadiennes.

En ce 11 novembre, jour du Souvenir, l’AFAC déposera une couronne en l’honneur des hommes et femmes autochtones en uniforme au Monument de guerre commémoratif du Canada, au centre-ville d’Ottawa.

La présidente de l’AFAC, Dawn Lavell Harvard, Ph. D., exprime son appréciation sincère pour le service et le sacrifice de nos héros autochtones canadiens qui servent et ont servi dans les forces militaires canadiennes.

« Je suis reconnaissante envers nos femmes et nos hommes en uniforme – passés et présents, a dit Mme Lavell Harvard. Sans leur bravoure, le Canada ne serait pas le pays qu’il est devenu aujourd’hui. Aujourd’hui, les peuples autochtones se tiennent debout avec tous les Canadiens, de nation à nation, et envisagent l’avenir avec optimisme. »

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est fondée sur l’objectif commun d’améliorer, de promouvoir et de favoriser le bien-être social, économique, culturel et politique des femmes des Premières Nations et des Métisses au sein des sociétés des Premières Nations et des sociétés métisses du Canada. À titre d’organisme national qui représente les femmes autochtones depuis 1974, l’AFAC a pour mandat de parvenir à l’égalité pour toutes les femmes autochtones au pays.

 

-30-

 

Contact média : Jenn Jefferys
Agente d’information
1, rue Nicholas, 9e étage
Ottawa (Ontario)  K1N 7B7
Téléphone : +1 613-656-3016
Courriel : [email protected]

Du rock pour les services publics

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est ravie d’annoncer que le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), dont les 633 000 membres font le plus grand syndicat au pays, tiendra son concert annuel « Du rock pour les services publics » le 14 novembre 2015, à la Place TD à Ottawa. Cette année, le SCFP a désigné l’AFAC comme bénéficiaire des fonds amassés grâce aux dons des personnes qui assisteront à ce concert « gratuit ».

Le SCFP organise ce concert annuel pour rendre hommage aux fonctionnaires publiques qui travaillent dans la région d’Ottawa/Gatineau. La distribution comprendra certains des meilleurs musiciens et chanteurs au Canada, tels que le Sam Roberts Band, Matt Mays et Amanda Rhéaume.

« Nous sommes très reconnaissantes envers le SCFP pour son soutien et le travail que fait l’AFAC pour nos Sœurs par l’esprit et nous tenons à remercier les organisateurs et les artistes qui feront de cet événement une grande réussite et une soirée inoubliable pour de nombreuses personnes », a dit la présidente de l’AFAC, Dawn Lavell Harvard.

L’Association des femmes autochtones du Canada est fondée sur l’objectif commun d’améliorer, de promouvoir et de favoriser le développement social, bien-être économique, culturel et politique des femmes Premières Nations et des Métis au sein des Premières Nations, et des sociétés canadiennes.  Comme une organisation nationale représentant les femmes autochtones depuis 1974, le mandat de l’AFAC est de parvenir à l’égalité pour toutes les femmes autochtones au Canada.

Pour obtenir plus de renseignements sur cet événement, voir l’affiche ci-jointe ou vous pouvez contacter Tania Dube à [email protected].

french-webCUPE

L’AFAC félicite le gouvernement nouvellement constitué

COMMUNIQUÉ – PUBLICATION IMMÉDIATE

OTTAWA (Ontario), le 5 novembre 2015 – Le 4 novembre, la présidente Dawn Lavell Harvard a eu l’honneur et le plaisir d’assister à la cérémonie d’assermentation du 23e premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et des membres du nouveau Conseil des ministres, à Rideau Hall. La participation à cet événement représentait le premier pas vers l’établissement d’une relation renouvelée et mutuellement bénéfique avec les hauts fonctionnaires du gouvernement du Canada afin d’aborder ensemble les questions propres aux femmes autochtones.

« Je félicite tous les membres du Cabinet du premier ministre Trudeau. Je suis particulièrement heureuse de voir l’équilibre entre hommes et femmes ainsi que la diversité des membres du Conseil des ministres. Je tiens à souligner la nomination de Jodie Wilson Raybould, une femme des Premières Nations nommée ministre de la Justice et celle de toutes les autres femmes qui se voient confier des postes au Cabinet, et en particulier la Dre Carolyn Bennett, qui a été nommée ministre des Affaires autochtones et du Nord. J’ai hâte de travailler avec tous les membres du Conseil des ministres pour améliorer les conditions de vie des femmes autochtones au Canada », a déclaré la présidente Lavell Harvard.

L’AFAC tient également à rendre hommage et à remercier tous les jeunes artistes autochtones qui ont participé à cet événement avec une telle grâce et une telle fierté, en chantant et en jouant du tambour en faisant une belle démonstration de leurs traditions et leurs cultures particulières.

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est fondée sur l’objectif commun d’améliorer, de promouvoir et de favoriser le bien-être social, économique, culturel et politique des Métisses et des femmes des Premières Nations, au sein de leurs communautés autochtones et de la société canadienne. À titre d’organisme national qui représente les femmes autochtones depuis 1974, l’AFAC a pour mandat de réaliser l’égalité pour toutes les femmes autochtones au Canada.

– 30 –

Claudette Dumont-Smith
Directrice générale
1, rue Nicholas, 9e étage
Ottawa (Ontario)  K1N 7B7
Téléphone : 613‑722‑3033, poste 223
Sans frais : 1‑800‑461‑4043
Courriel : [email protected]