L’AFAC renouvelle son appel à un renforcement immédiat des services de santé et des ressources pour les communautés confrontées à une épidémie de suicides

L’Association des femmes autochtones du Canada renouvelle son appel à un renforcement immédiat des services de santé et des ressources pour les communautés confrontées à une épidémie de suicides

 

OTTAWA (Ontario), le 11 mars 2016 – L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) éprouve un immense chagrin à la suite des événements tragiques survenus récemment dans la Nation crie de Pimicikamak. Nous offrons nos sincères condoléances à la communauté, ainsi qu’aux familles et aux amis endeuillés par la perte de leurs proches.

Les rapports récents faisant état de suicides et de tentatives de suicide dans la Nation crie de Pimicikamak sont dévastateurs; cette réalité n’est toutefois malheureusement pas un fait isolé. Selon l’Enquête régionale sur la santé des Premières Nations 2002-2003, trois adultes sur dix (31 %) ont indiqué avoir eu des pensées suicidaires et un sur six (16 %) avait fait une tentative de suicide au cours de sa vie. De plus, les femmes autochtones étaient plus susceptibles que les hommes d’avoir tenté de se suicider (18,5 % comparés à 13,1 %).

Santé Canada rapportait en 2010 que, selon les estimations, le taux de suicide chez les jeunes Autochtones au Canada est de cinq à six fois plus élevés qu’il ne l’est chez leurs homologues non autochtones. C’est une crise de droits de la personne à laquelle il faut réagir immédiatement.

L’AFAC est actuellement partenaire des Instituts de recherche en santé du Canada dans le cadre de leur initiative Voie de l’équité en santé pour les Autochtones, laquelle est concentrée sur l’avancement de la recherche portant sur des interventions communautaires en matière de santé mentale et de mieux-être adaptées au sexe et au contexte culturel.

 

CITATION :

 

« Les communautés autochtones sont confrontées à une épidémie de suicide. Lorsque nous perdons un membre de notre communauté au suicide, surtout s’il s’agit d’une jeune personne, la communauté entière en ressent collectivement les répercussions. Il faut immédiatement des services plus robustes dans nos communautés pour empêcher ces tragédies de se reproduire, ce qui signifie reconnaître l’oppression structurelle à laquelle nos communautés sont assujetties et instaurer dès maintenant des services plus solides. Il est clair que cette épidémie exige une action immédiate; nos communautés n’ont pas les moyens d’attendre. »

―Dawn Lavell-Harvard, présidente, Association des femmes autochtones du Canada
 

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est fondée sur l’objectif commun d’améliorer, de promouvoir et de favoriser le bien-être social, économique, culturel et politique des femmes des Premières Nations et des Métisses au sein des sociétés autochtones et de la société canadienne. À titre d’organisme national qui représente les femmes autochtones depuis 1974, l’AFAC a pour mandat d’accomplir l’égalité pour toutes les femmes autochtones au pays.

 

―30―

 

CONTACT MÉDIAS :
Jenn Jefferys
Association des femmes autochtones du Canada
jjefferys@nwac.ca
+1 613-722-3033, poste 235
+1 613-485-1988 (cell.)

 

 

Please follow and like us:
Étiquettes :