COMMUNIQUÉ : Une ancienne lauréate du prix Helen Bassett couronnée Miss Univers Canada

Le 16 juin 2016 – L’étudiante métisse Siera Bearchell, 23 ans, ancienne lauréate du Prix commémoratif Helen Bassett à l’intention des étudiantes, a été couronnée Miss Univers Canada, à Toronto, le 11 juin 2016. Originaire de Moose Jaw (Saskatchewan), Siera espère se servir de son nouveau titre pour promouvoir l’éducation et la sensibilisation à la culture et aux questions autochtones.

En plus de poursuivre des études en droit à l’Université de la Saskatchewan, Siera est une fervente bénévole communautaire et une femme d’affaires accomplie. L’entreprise qu’elle a cofondée est en plein essor et pour chaque article vendu, sa marque de vêtements, Watered Down Apparel, fournit 30 jours d’eau potable dans des pays en développement. Elle a travaillé avec des organismes de charité, dont Free the Children (Enfants Entraide), la Croix‑Rouge canadienne et SOS Children’s Villages (SOS Villages d’enfants).

L’étudiante métisse Siera Bearchell, 23 ans, a été couronnée Miss Univers Canada, à Toronto, le 11 juin 2016.
L’étudiante métisse Siera Bearchell, 23 ans, a été couronnée Miss Univers Canada, à Toronto, le 11 juin 2016.

 

« À l’Association des femmes autochtones du Canada, nous sommes immensément fières de Siera Bearchell, notre lauréate 2014 du prix commémoratif Helen Bassett à l’intention des étudiantes. Son inlassable dévouement à l’égard de l’engagement communautaire et la promotion de la culture autochtone fait de Siera une véritable inspiration pour les jeunes femmes autochtones », a dit la présidente Lavell-Harvard.

Le prix commémoratif Helen Bassett à l’intention des étudiantes est une récompense annuelle de 1 000 $ attribuée à quatre jeunes femmes autochtones qui poursuivent des études postsecondaires, préférablement en droit ou dans un domaine lié à la justice, chacune des lauréates représentant l’une des quatre directions traditionnelles (nord, sud, est, ouest). Les candidates doivent également démontrer qu’elles sont déterminées à améliorer la situation des femmes et des jeunes Autochtones au Canada, sur les plans politique, culturel, économique ou autres.

 

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est fondée sur l’objectif commun d’améliorer, de promouvoir et de favoriser le bien-être social, économique, culturel et politique des femmes des Premières Nations et des Métisses au sein des sociétés autochtones et de la société canadienne. À titre d’organisme national qui représente les femmes autochtones depuis 1974, l’AFAC a pour mandat d’accomplir l’égalité pour toutes les femmes autochtones au pays.

– 30 –

Pour obtenir plus d’information, s’adresser à :

Dan Peters
Directeur général intérimaire
1, rue Nicholas, 9e étage
Ottawa, ON  K1N 7B7
Téléphone :        613-722-3033, poste 249
Sans frais :    1-800-461-4043
Courriel :       dpeters@nwac.ca