COMMUNIQUÉ : L’AFAC applaudit Gord Downie pour son appel à l’action en faveur des communautés autochtones

OTTAWA (Ontario), le 23 août 2016 – L’Association des femmes autochtones du Canada rend hommage au chanteur principal du groupe rock canadien The Tragically Hip, qui a porté à l’attention d’un vaste public les injustices auxquelles sont confrontées les communautés autochtones, et applaudit le geste qu’il a posé pendant le dernier concert du groupe, le 20 août 2016, à Kingston, en Ontario. Des millions de personnes ont entendu le chanteur qui s’est servi de sa notoriété pour exercer des pressions sur le premier ministre Justin Trudeau, pour que celui-ci agisse relativement à la relation douloureuse du Canada avec les peuples autochtones, comme il l’a promis après l’élection de l’an dernier.

« Nous tenons à exprimer nos louanges et notre profonde gratitude à Gord Downie, du groupe The Tragically Hip, a dit la présidente Dawn Lavell-Harvard. « C’est véritablement honorable de sa part d’avoir profité du fait qu’il avait l’attention de tout le pays pour soumettre à l’examen minutieux dont nous avons tant besoin la négligence dont le gouvernement du Canada a fait preuve par le passé en ce qui concerne les injustices et les iniquités auxquelles sont confrontées les communautés autochtones de tout le Canada. »

Ayant reçu en mai dernier un diagnostic de cancer du cerveau en phase terminale, le chanteur Gord Downie, vedette du rock et artiste bien-aimé du public canadien depuis des décennies est un activiste de longue date. Il a manifesté son engagement à l’égard des circonstances désespérées des peuples autochtones en siégeant entre autres au conseil d’administration du groupe environnemental Lake Ontario Waterkeeper, en donnant des concerts à proximité de communautés autochtones de la région de la baie James et par l’enregistrement d’une chanson intitulée « Attawapiskat », nom d’une communauté des Premières Nations du nord de l’Ontario.

Avec l’appui d’artistes canadiens à la conscience sociale développée comme Gord Downie ou l’artiste peintre Maxine Noel, il est possible d’établir une relation de réconciliation entre les peuples autochtones et le gouvernement du Canada – mais seulement si celui-ci aborde également les questions fondées sur le genre.

 

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) est fondée sur l’objectif commun d’améliorer, de promouvoir et de favoriser le bien-être social, économique, culturel et politique des femmes des Premières Nations et des Métisses au sein des sociétés autochtones et de la société canadienne. À titre d’organisme national qui représente les femmes autochtones depuis 1974, l’AFAC a pour mandat d’accomplir l’égalité pour toutes les femmes autochtones au pays.

– 30 –

Pour obtenir plus d’information, s’adresser à :

Dan Peters
Directeur général intérimaire
1, rue Nicholas, 9e étage
Ottawa, ON  K1N 7B7
Téléphone : 613-722-3033, poste 249
Sans frais : 1-800-461-4043
Courriel : dpeters@nwac.ca