L’AFAC CÉLÈBRE SA 44e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

L’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) a célébré sa 44e assemblée générale annuelle en fin de semaine avec son conseil d’administration et des déléguées de tout le pays, qui ont adopté le règlement administratif no 14 avec un soutien remarquable. Pour célébrer une année de réalisations historiques, l’événement de trois jours a commencé par un gala, suivi de la discussion de questions de grande importance pour les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre autochtones de partout au pays.

Au gala, la ministre Carolyn Bennett des Relations Couronne-Autochtones a prononcé le discours thème en soulignant l’importance de la guérison et de la résilience.

La ministre des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett, livrant le discours thème de la 44e assemblée générale annuelle de l’AFAC.

Étaient également présents la sous-ministre adjointe d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, Jane Taylor, et un commissaire de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, Brian Eyolfson.

« Nous entreprenons notre 45e année avec la direction claire et précise de poursuivre la réalisation de notre mandat, c’est-à-dire l’autonomisation des femmes, des filles et des personnes de diverses identités de genre citoyennes des Premières Nations, inuites et métisses », a déclaré la présidente de l’AFAC, Francyne Joe.

Les déléguées ont adopté des résolutions en matière de politiques pour diriger l’AFAC dans sa 45e année en accord avec le Plan stratégique 2018-2021 du conseil d’administration. L’organisation se concentrera notamment sur la guérison et la résilience, l’inclusivité des personnes LGBTQ+ et bispirituelles/Deux-Esprits, ainsi que sur les questions environnementales.

C’est avec enthousiasme que nous envisageons une autre année remplie de réalisations historiques, y compris la grande ouverture du nouvel immeuble de l’AFAC au début de 2019. Cet immeuble imprégné de culture est un centre d’innovation sociale et culturelle consacré à des activités génératrices de revenus pour l’organisation à but non lucratif. L’immeuble comprendra, entre autres, des locaux d’ateliers pour des projets continus d’appropriation culturelle fondés sur la notion de genre pour les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre autochtones, ainsi que de la formation à l’intention du secteur public et du secteur privé.

Pour en apprendre davantage au sujet de l’année qui vient à l’AFAC, consultez notre site Web ou communiquez directement avec nous.

POUR OBTENIR PLUS D’INFORMATION : Lucy Juneau, directrice des Communications

343-997-3756 [email protected]

– 30 –

NWAC CELEBRATES 44TH AGA FRENCH (3)