OTTAWA – En réponse à l’annonce du premier ministre de la tenue prochaine d’une élection fédérale, l’Association des femmes autochtones du Canada (AFAC) lance sa campagne d’incitation à voter sous le thème « Assez demandé, allons voter ». La campagne cherche à mobiliser les femmes autochtones partout au pays afin qu’elles aillent voter et qu’elles fassent entendre leurs voix.

« Les femmes autochtones ont assez attendu que le gouvernement du Canada traite en priorité les questions qui nous touchent », a dit la PDG de l’AFAC, Lynne Groulx. « Cette fois, nous avons assez demandé, nous allons voter. Lorsque les partis politiques nous verront dans les bureaux de scrutin, ils vont devoir commencer à écouter et agir. »

Avec la découverte de tombes anonymes autour des pensionnats autochtones, la population du Canada se rend enfin compte de l’ampleur du génocide qui a eu lieu contre les Autochtones il n’y a pas si longtemps. Les effets de ce génocide ont encore des répercussions aujourd’hui sur les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre autochtones et leurs communautés.

« Le système électoral du Canada est un système occidental de colonisation, mais c’est le système que nous avons. Le seul moyen d’apporter du changement, d’arriver à l’autodétermination, de protéger nos communautés et nos territoires, c’est de nous assurer que nos voix sont représentées au Parlement », dit Mme Groulx. « Le moyen d’y arriver, c’est d’exercer notre droit fondamental de citoyennes, le droit de vote ».

Les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre autochtones sont un groupe marginalisé, confronté à des niveaux élevés de meurtres, de trafic, d’abus, de pauvreté, de déplacement et de maladie mentale; pourtant, le gouvernement du Canada persiste à ne pas faire grand-chose pour appuyer ces communautés, en promouvoir le bien-être ou tenir compte de leurs points de vue. En tant que gardiennes du savoir traditionnel de leurs communautés, les femmes autochtones ont beaucoup à offrir pour relever certains des plus grands défis du jour, comme le changement climatique, la santé, le bien-être et la réconciliation.

L’AFAC fournira des ressources, organisera des ateliers et offrira un guide du vote 2021 détaillé pour s’assurer que toutes savent quand, où et comment voter dans cette élection fédérale. Une fois que tous les partis politiques auront fait connaître leurs plateformes, l’AFAC évaluera les différents partis en fonction de leurs réponses aux questions importantes pour les femmes autochtones; les résultats de cette évaluation seront publiés sur le site Web de l’AFAC (nwac.ca).

-30-

Pour obtenir plus d’information ou prendre des dispositions pour une interview, contacter Gloria Galloway, par courriel : gloria@gloriagalloway.com ou par téléphone : 613-447-6648.