Store

Sous-verres rigides « Pas oubliée »

« Nos mères et nos filles, nos sœurs, nos tantes et nos grands-mères. Nos femmes sont notre cœur et notre esprit, toujours honorées, jamais oubliées. Je suis Dakota Sioux, femme, mère et artiste. Ce sont des facettes inséparables de qui je suis et comment je vis dans le monde. Ce monde, le monde dans lequel nous vivons et évoluons tous, est un lieu de grande et terrible beauté, de merveilles et de tragédie. C’est de cette beauté, de ces merveilles et de cette tragédie que je parle dans ce tableau.

Pour saisir à la fois les merveilles et la tragédie, j’ai voulu inclure des motifs qui relient entre eux tous les lieux où vivent nos peuples. Me tournant d’abord vers les peuples de la Côte Ouest, j’ai l’honneur d’avoir été autorisée à inclure l’image de la lune de mon ami, l’artiste et visionnaire Roy Henry Vickers, une image que j’ai vue pour la première fois dans ses illustrations pour le livre de Dave Bouchard, The Elders Are Watching. Du Nord, j’ai retenu l’image de Sedna, la source de toutes les créatures de la mer. J’ai toujours été attirée par le travail de coquillages et de perles des Malécites et autres peuples de la Côte Est; l’écho de la fluidité et de la grâce de leurs dessins fascinants est inclus dans ce tableau. Les deux plumes sont une marque de reconnaissance des Métis et des peuples des prairies et des boisés, des plaines et des forêts.

Enfin, les figures flottantes qui entourent le tableau sont les esprits et la présence des femmes disparues et assassinées. Disparues, mais jamais perdues. Toujours présentes, toujours dans notre souvenir. »

~ Maxine Noel/Ioyan Mani